Les dossiers 1090/40

Le déssalinisateur

Dans la préparation de Boisbarbu pour son voyage sabbatique dans l'Atlantique nord, j'ai voulu installer un déssalinisateur. De faible encombrement, il s'est fait discret sous l'évier, et nous a abreuvé plus d'une fois dans les iles du Cap Vert ainsi qu'aux Antilles. Il s'agit du Katadyn PowerSurvivor 40E.

  • Production: 5 litres / heure
  • Consommation: 5 Ah : très facile quand l'alizé puissant fait tourner l'éolienne dans les mouillages antillais.

L'eau de mer à traiter arrive par un passe coque sécurisé par une vanne, situé sous l'évier. L'eau de mer rejetée est évacuée par le passe coque du lavabo de la salle de bain (suffisament loin du passe coque précédent). L'eau douce dessalinisée est stockée dans un jerrican de 10 litres, qui suffit à notre consommation de boisson. La pompe est fixée par 4 vis sur un bloc de bois collé à l'époxy dans la coque.

Les 3 vannes à manipuler pendant une session de déssalinisation sont accessibles sous l'évier, en se penchant un peu. 

IMGA1123

A noter que le premier passe-coque de prise d'eau de mer que j'avais installé était un passe-coque simple, et quelle ne fut pas notre surprise quand nous avons du constater que pendant les traversées, la pompe ne parvenait pas à pomper l'eau défilant sous la coque, probablement en raison d'une cavitation à l'entrée du passe-coque. Je l'ai donc ensuite remplacé par un passe-coque à crépine, qui a orienté le flux d'eau et permis l'aspiration pendant la marche du bateau.

Gérard, sur Boisbarbu

 

Seuls les adhérents peuvent ajouter un commentaire.