Les dossiers 1090/40

Taud de soleil

Au mouillage ou au port, la jonction entre le bimini et la capote est intéressante en cas de pluie, ou de vent fort. Mais dans les petits airs, on veut pouvoir baisser la capote, pour profiter du moindre souffle.

Pour l’instant, je tendais des tissus, ou installais de l’ombrage de jardin. Mais leur mise en oeuvre est laborieuse, instable, et handicape les déplacements sur le pont.

Au mouillage de Pserimos, j’ai réalisé ce toit transformable, installé et démonté en 5mn, avec une pièce de 6m² de sunbrella que j’avais à bord.

rwimg1

Il se connecte à la jonction bimini-capoter existante, et avance 70cm plus loin que la descente. Il est réglable en hauteur. La balancine permet une faitière bien droite, ou même convexe.

On peut relever et rouler les côtés. Et ajouter des joues sous le bimini, matin et soir, lorsque le soleil est rasant.

rwimg2rwimg3

Pour l’instant, je n’ai qu’une joue, que j’utilise d’un côté ou de l’autre (j’ai manqué de tissus). Est prévue également une pente amovible sur l’arrière du bimini.

Les tendeurs utilisent le précieux nœud de fouet (ou nœud de bosse, qui a la particularité d'être coulissant ou fixe à volonté).

rwimg4rwimg5

Egalement excellent toit de cockpit et de descente en cas de pluie. Et si nécessaire, (vent frais le soir, ou pluie rasante de l'avant) on peut, en un tour de main et sans toucher au toit, relever la capote en-dessous.

Le dispositif encaisse sans problème des rafales de 50nds.

Roland, sur Fulmar.

 

Seuls les adhérents peuvent ajouter un commentaire.