Les dossiers 1090/40

Étanchéifier les hublots zénithaux

Sur la plupart de nos Feeling un peu anciens, les grands hublots zénithaux, qui nous offrent une si belle clarté et visibilité dans le carré, sont sources de fuite. L'eau de mer, et l'eau de pluie s'infiltre par le joint qui avec l'âge et les UVs a vieilli. L'eau pourri la boiserie intérieure, les coussins du carré, et mouille l'équipier qui dort sur la banquette du carré.

Il est temps d'intervenir. Plusieurs méthodes:

Le Grey Tape

Je vois ça sur de nombreux bateaux. C'est évidemment le plus rapide, quand on est en croisière ou en traversée, pour palier au plus pressé en cas de fuite. Mais c'est aussi la méthode très peu efficace, moche, sale, et difficile à nettoyer quand le Grey Tape a passé plusieurs mois à cuire au soleil. Il n'y a guère que l'acétone pour le nettoyer.

Le Creeping Crack Cure

Ce produit bien connu chez les shipchandlers. Si on voit l'endroit fissuré dans le joint, ou aussi pour les vis canon traversantes. L'appliquer quand c'est bien sec, et laisser sécher avant d'exposer à l'eau. Assez efficace, pendant une saison. Il faudra sans doute retraiter l'année suivante.

creeping

Le joint congé

Sans remplacer tout le joint sous le hublot, on ne remplace que le joint extérieur, en angle sur le pont et le bord du plexi du hublot. Il faut du temps: 2 à 4 heures, au sec et au calme.

      • Couper au cutter l'ancien joint congé, qui à l'origine ne fait qu'un seul bloc avec le joint entre le hublot et le gelcoat du pont.
      • Gratter au cutter, et nettoyer à l'acétone les résidus de joint.
      • Dégraisser les surfaces (pont et tranche du hublot)
      • Masquer au scotch de masquage l'entourage du hublot sur le pont, à environ 1cm du hublot.
      • Passer le primaire Sika 209-N et laisser sécher une heure

IMG 3794IMG 3795

    • Appliquer le Sika 295 UV, noir ou blanc (à votre goût), et le lisser pour faire un joint congé assez généreux. En effet ce joint s'érode avec le soleil et les intempéries. Au bout de 3 ou 4 ans, il faut le refaire.

Le recollage des plexis

C'est évidemment la méthode la plus efficace et la plus radicale, mais qui demande des moyens et du temps beaucoup plus importants.

    Le décollage du plexi est très délicat, si on ne veut pas le casser. Il faut introduire une longue lame de cutter pour couper le joint, de l'intérieur et aussi de l'extérieur en procédant par passes successives. Compter 2 heures par hublot. Pour les impatients, si ils forcent sur le hublots avec un levier, le hublot casse facilement. Si le plexi est faiencé, pas de problème, c'est le moment de le remplacer par un neuf. Mais si on veut garder ses plexis d'origine, il faut y aller doucement.
    Une fois les surface grattées, nettoyées, dégraissées, il faut masquer sous le hublot et sur le roof, pour éviter de déborder. Puis on applique le primaire Sika 209-N, puis le joint Sika 295 UV.
    Après pose et séchage, il faudra protéger le joint Sika contre les UVs, par cette peinture grise sur tout le tour du hublot.

Dans le cas d'un remplacement du plexi, il y a 2 choix importants à faire:

Acheter des plexis plats ou courbés à chaud

Il est plus facile, et plus sur, mais aussi plus cher, de faire former les nouveaux plexis à l'identique des anciens. Pourtant, Didier, dans son article, montre comment à partir de plexis plats, il les a formé sur le roof de son bateau. Mais je conseillerais de les faire former, ce qui peut permettre de se contenter du collage et d'éliminer les vis.

Vis ou pas vis, et quelles vis

Bien que les vis canon traversantes paraissent les plus solides et les plus sures pour plaquer le plexi sur le roof, elles sont la sources supplémentaires de fuite. Dans les dernières années, les 1090 étaient montés avec des vis parker (non traversantes), et c'est mieux ainsi. Depuis quelques années, les chantiers montent les hublots juste en collant, et sans vis. D'après les expériences rencontrées, je conseillerais d'une part d'éliminer les vis canon traversantes en bouchant soigneusement les trous dans le roof, en les remplaçant par seulement 4 vis parker (non traversantes): une à chaque coin du hublot. Ce minimum de 4 vis permet un positionnement précis à la pose, et évite de ne faire confiance qu'au collage Sika, en plaquant les 4 coins du plexi sur le roof. J'ai vu de nombreux Feeling ayant employé cette méthode, et en être satisfaits.

Je n'ai personnellement pratiqué que les méthodes 2 et 3 (Crack Cure et joint congé). Mais j'ai souvent observé les méthodes 1 et 4 et discuté avec leurs auteurs. C'est la somme des expériences que j'essaie de décrire dans la méthode 4 (le recollage du plexi). Mais j'encourage ceux qui l'ont vécu, de venir rajouter leurs remarques et leurs astuces.

Gérard, sur Boisbarbu.

Seuls les adhérents peuvent ajouter un commentaire.