Les dossiers 1090/40

Traitement du lest plomb

Le problème: Après quelques années, le revêtement de la quille en plomb, a commencé à cloquer, à se décoller du plomb. Le plomb a ensuite été attaqué par l'eau de mer, en se réduisant en poudre.

Plusieurs methodes et traitements me sont conseillées par les professionels :

Conseil International : (guide International 2007/2008)

•  Sablage, ou décapage par poncage

•  Disquage au disque 40/36

•  Eliminer toute trace d'oxydation à la toile emeri ou à la brosse metallique

•  Nettoyage au Diluant / Nettoyant / Degraissant 6909 ou Super Cleaner

•  Une couche de primaire d'accrochage Etch Primer, couleur jaune doré, vire au jaune brun : Quelques années plus tard, devant l'échec de cette méthode, International me conseille d'essayer sans cette couche ! C'est peut etre l'Etch Primer qui provoque le décollement.

•  Une couche de primaire EpoxyInterprotect (avant 24h), blanc

•  Mastiquer si besoin, avec Watertite, bleu clair

•  Poncage ou juste dépolissage pour lisser et accrocher la suite

•  5 couches de primaire Epoxy Interprotect, blanc

•  2 a 3 couches d'antifooling, 2 heures apres l'Interprotect, noir

•  Bien respecter les temps entre les couches (attention à la temperature et humidite) 

Conseil Boero

•  Sablage, ou poncage

•  Depoussierage

•  Nettoyage au Diluant / Nettoyant / Degraissant 6909

•  1 couche de Primaire Delta 2000 653 avec 10% de diluant 693

•  Masticage Epolight

•  Ratissage Epomar/Epoxycoque

•  3 Sous couches EpoxyDelta UC HB 636 avec 15% de diluant 693

•  Antifouling 

Conseil Nautix

•  Sablage, ou poncage pour éliminer les bouchons de calamine

•  Depoussierage

•  Nettoyage au Diluant / Nettoyant / Degraissant DP ou à la rigueur à l'acétone

•  Evaporation quelques minutes

•  1 couche de primaire d'accrochage Acralu

•  1 couche de primaire epoxy HPE (conseil de 2004) ou de primaire anticorrosion PA (conseil 2013), qui catalyse par réaction avec l'humidité

•  Ragreage a l'enduit epoxyNautix Fill pour le rebouchage

•  Ragreage a l'enduit Watertite pour la finition

•  4 couches de primaire epoxy HPE (conseil de 2004) ou de primaire anticorrosion PA (conseil 2013). On peut appliquer les couches à une heure d'intervalle.

•  Antifooling A3 T Speed ou Marin pour un entrée de gamme.

Conseils d'un pro

•  Disqueuse abrasive pour mettre le plomb a nu

•  EpoxySeaCoat HB215 de Sicomin (24 Euros le litre)

•  Primer Primocon: plusieurs couches (23 Euros le litre)

•  Anti fouling

Conseils de Soloplast:

•  2 couches de primaire polyuréthane G4

•  Séchage 24h

•  Depolir

•  2 couches d'Epiglass pur, dans la meme journée

•  sechage

•  Dépolir

•  Interprotect

•  Antifouling 

Ma méthode

  • Decapage de la quille, par racloir. Ou disqueuse avec abrasif à lamelles.
  • Poncage a la ponceuse rotative et papier de verre 60 : 2 heures par face.

•  Nettoyage au Degraissant 6909 ou nettoyant International Super Cleaner : 5 bouchons dans ½ litre.

  • 1 couche de primaire d'accrochage au rouleau laqueur: Etch Primer : tout le pot en une fois (250+250 ml), ou prévoir 200ml par face (100+100 ml)
  • 1 couche de primaire Epoxy Interprotect (mélange 3+1 en volume) (entre 1h et 24h apres) : Attention, les poids ne sont pas du tout en proportion de volumes : le durcisseur est beaucoup moins dense. 400 gr pour la quille en une fois. 400ml en tirant bien la peinture pour la 1ere couche. Ca devient plus facile pour les suivantes.
  • Mastiquer si besoin, avec mastic Watertite (entre 3h et 7h apres). En préparer des petites quantités.

•  Poncage (5h apres) pour lisser et accrocher la suite

•  5 couches d'Interprotect (5 h apres, et au moins 3h entre chaque couche)

•  2 a 3 couches d'antifooling Nautix A3 T Speed, au moins 3 heures apres l'Interprotect (5 à 9h à 15 °), au rouleau laqueur, puis 2h entre chaque couche

  • Bien respecter les temps entre les couches (attention à la température et humidite)

 

A titre indicatif, pour calculer les quantités de produits à utiliser, voici la suface à couvrir sur la quille: environ 4m2

Pour l'instant, je ne suis pas satisfait par ma méthode, issue d'International, car chaque année, des cloques se reforment et m'obligent à faire des reprises.

Je suis donc aussi preneur de retours d'expériences réussies

Gérard

Commentaires  

#1 Gerard Mennetrier MB 04-01-2016 22:18
la méthode que me communique Jean-François, sur Kernick IV:
Concernant ma quille en plomb, la dernière reprise globale date d'il y a 5 ans et chaque année je reprends la base sur qqs 10cm car lors de la sortie annuelle (4/5 semaines en moyenne) qd le bateau est posé sur sa quille et sur un ber métallique, la partie de l'enduit en contact avec le sol via un support bois se fendille.

Et effectivement il y a plus haut - souvent en partie haute près de la coque qqs décollements - mais ils sont peu nombreux et de la taille d'une pièce de 1 ou 2 euros

Pour les professionnels interrogés c'est assez fréquent et un peu inévitable vu que le plomb est un métal "mou"

Du coup je procède de la façon suivante

- mise à nu du métal (grain 100 pour surfaces importantes bas de quille)
- dégraissage (liquide vaisselle de qualité) et bon rinçage et bon séchage (choisir journée idéale)
- Avant je mettais du Etch Primer de chez International mais on n'en trouve plus chez les ship.
- 1 couche de Primocon de chez International
- enduit epoxy type Watertide puis ponçage / surfaçage
- 4 couches de Primocon
- 2 couches d'antifouling
et tout cela tient bien jusqu'au prochain carénage

Une opération qui a fait beaucoup de bien aussi a été le resserrage des boulons de quille après réfection du joint de quille
(en gros 1/4 de tour par boulon -> c'était la 1ère fois depuis la mise à l'eau du bateau en 1987 et je n'avais aucune entrée d'eau à l'intérieur du bateau)

Fait il y a 3 ans ---> maintenant il n'y a plus de coulures depuis le haut de la quille

Seuls les adhérents peuvent ajouter un commentaire.