Les dossiers 1090/40

Galère du nettoyage réservoir gasoil

Réflexions sur la « galère » du nettoyage du réservoir à gasoil.

Tous les voiliers qui sont équipés d’un moteur diesel auront un jour des problèmes d’eau dans le réservoir du à de la condensation ou à un gasoil de mauvaise qualité qui génèreront de la bonne « bouillasse » dans le fond du réservoir.
Celle-ci bouchera les filtres gasoil en un rien de temps et posera soit des problèmes de puissance au moteur par manque de débit de gasoil, soit un arrêt complet du moteur par absorption d’eau ! Ensuite galère pour tout démonter, purger et redémarrer le moteur. Pour les bactéries et levures qui se développent dans le réservoir, il y a plein de documentations à ce sujet sur internet expliquant ceci en long et en large et ce n’est pas le sujet, qui est,
comment nettoyer le réservoir de cette pollution car il est démontable ou pas et pas toujours accessible…

Sur le Feeling 36 DI, à la première vue, il est apparu que c’était plus simple de faire une trappe dans le réservoir et de le nettoyer par le trou fait car c’était accessible. J’ai trouvé une trappe VETUS faite pour cela et une scie cloche de diamètre 115mm pour faire le trou dans le réservoir en aluminium. 

Pour attaquer la galère, dans l’ordre des choses :
- S’assurer que le port où vous allez faire ce travail a les équipements pour récupérer les déchets liquides et autres générés par le travail.
- Se munir d’un fut qui contienne plus que la quantité de gasoil à extraire du réservoir. 200 l dans notre cas, posé dans le cockpit.
- Une pompe à gasoil auto-amorçante (électrique ou manuelle). Electrique pour notre cas.
- Outillage adéquat et un pistolet à air chaud.
- De tissus absorbant ou autre absorbant à gasoil au cas où, et du papier absorbant en quantité suffisante.
- Retirer la jauge pour vérification.
- Pomper le gasoil du réservoir par le trou de la jauge. Attention à ce que le réservoir ne soit pas en charge : par ex. plein jusqu’au tuyau de remplissage, car ça va déborder !!!
- Percer le trou avec la scie cloche et ébavurer. Danger !

res1
- Nettoyer le réservoir.
- Poser la trappe, vérifier que tout est ok.
- Remettre la jauge.
- Remettre le gasoil en le filtrant (simple chiffon au fond de l’entonnoir) et jeter le fond du bidon avec les déchets qui se sont déposés.
- En profiter pour étalonner votre jauge en remplissant celui-ci par des volumes de 10 ou 20 l On voit ici la correction suite à létalonnage de la jauge: 1/4 ne fait pas 35 l comme on pourrait le croire, mais 15 l. Ma panne de la Corogne est ainsi expliquée. La pompe à injection a désamorcé dans un coup de roulis, le tuyau de pompage étant situé à 2cm du fond de cuve. La forme de la cuve non régulière explique cette bisarrerie !

res5
- Réamorcer le circuit et « roule ma poule » expression commune de mon coin…

Dans les faits ce n’est pas du tout cela :

Faire un trou à la perceuse avec une scie cloche de 115mm est très dangereux, car la scie se bloque dans l’aluminium risquant de vous blesser quand la perceuse vous échappe des mains par le couple engendré par le blocage.
Après moult essais et avoir percé le trou, il a fallu l’ébavurer et lui redonner une forme acceptable pour que la plaque Vetus puisse se monter. Le grand trou met en évidence la boue dans le fond du réservoir et vous conforte sur le bien fait de s’être engagé dans ce travail de folie…
Mais vous découvrez que les tôles posées en travers du réservoir pour faire 3 compartiments afin que le gasoil ne fasse pas des vagues dans celui-ci sont montées de telles façon qu’il est impossible d’inspecter les autres parties du réservoir !

Conclusion, le trou que vous avez fait est inutile !

Réflexions sur la « galère » du nettoyage du réservoir à gasoil.

Solution 1

quand c’est possible, démonter le réservoir pour le nettoyer hors du bateau.
Sur le Feeling comme dans d’autres voilier de cette taille le réservoir fait environ 150 l, est fixé par 4 pattes et est connecté à 4 tuyaux : 1 aller & retour gasoil, 1 évent et 1 remplissage.
Utilisez le pistolet à air chaud pour ramollir les tuyaux de raccordement du gasoil au réservoir afin de les extraire sans difficulté, et sortez le réservoir en s’étant assuré avant le démontage qu’il passe bien par la porte de la cabine !
Une fois dehors, évacuer aux déchets le peu de gasoil qui reste dans le réservoir et mettez du produit nettoyant adéquat. Il y a plein de produits efficaces pour nettoyer les cales et les hydrocarbures chez les ships.
Respectez le temps d’action et au bout de 2 ou 3 rinçages, votre réservoir est comme neuf !

Réservoir tout propre, les traces sont des corrosions de l'alu (petites criques sans conséquence):

res3
Séchez-le au mieux avec des chiffons et finissez avec le pistolet à air chaud et passez au remontage. Au remontage, il est possible que vous ayez à couper les tuyauteries de gasoil au cutter à l’endroit de serrage des colliers, car ceux-ci, en place depuis de nombreuses années ont déformés les tuyaux de gasoil. Il ne serait pas sérieux de remettre les colliers sur cette partie abimée car des fuites seraient à venir. Par contre s’assurer que vous avez assez de tuyauterie libre pour faire cela, sinon remplacement des tuyaux. Voici l'égouttage, puis le réservoir remonté, mais les tuyauteries encore débranchées:

res4res2
Il n’est pas nécessaire de mettre du silicone ou autre produit miracle sur le gros tuyau de remplissage de gasoil qui va au réservoir, chauffez le simplement avant le mettre et serrez le tiède afin qu’il se mette bien en place, car il doit être en principe armé et donc dur à manœuvrer.
Pose de la trappe Vetus avec son bouchon (bien lire le mode d’emploi) et remettre la jauge vérifiée.
S’assurer que tout est bien reconnecté et remplir le réservoir en filtrant le gasoil avec un chiffon mis au fond de l’entonnoir pour récupérer les impuretés en suspension. Procédez par 10 ou 20 litres à votre convenance pour étalonner la jauge et vérifier les fuites.
Jetez le fond du fut qui contient des impuretés et rangement puis nettoyage.
Réamorcez le circuit de gasoil en ayant bien sur remplacé vos filtres à gasoil et tester votre moteur qui doit démarrer au quart de tour.

Ouf, c’est en principe fini…

Solution 2

si le réservoir ne se démonte pas comme j’ai lu dans le forum pour des voiliers plus petits, je pense qu’il est possible d’utiliser la trappe Vetus si le réservoir n’a pas de cloisonnement. Si le réservoir est en inox, la scie cloche n’ira pas et il faudra galérer avec une scie sauteuse pour faire une trappe carrée ou ronde…. Il en existe aussi que l’on trouve sur internet, mais là, galère assurée si vous n’êtes pas un « très très bon bricoleur », sinon voir
un professionnel de l’inox…

Solution 3

sans rien démonter, utilisez quand même les produits nettoyants, car ils sont redoutables d’efficacité. Il faudra certainement en mettre plusieurs fois et laisser agir pourquoi pas plusieurs heures voire une nuit complète…
Ensuite pompage par le trou de jauge qui devrait être accessible et par lequel vous avez déjà vidangé le réservoir.
Pour le séchage, aspirez avec un aspirateur à eau le mélange gasoil/produit jusqu’au mieux possible et utilisez le pistolet à air chaud en évacuant les vapeurs humides restantes vers l’extérieur par le tuyau de remplissage ; ça devrait fonctionner en laissant un bon moment le pistolet à air chaud souffler dans le réservoir afin de ne pas laisser d’eau dans les fonds de celui-ci…
A voir et faire sur place évidemment avec un bateau en pente vers le point bas du réservoir !

Thierry, sur Argane.

 

Commentaires   

#1 René Savin 06-11-2018 12:17
Bonjour,
J’ai fait 2 trappes dans mon réservoir sur un F396 Di
Avec la trappe d’origine,je peux vérifier mon réservoir tout les ans.
Après un problème de bactéries......
Photos à suivre.
Une questions,
Comment nettoyer les cuves à eau avec un genre de calcaire lié à l’alu.

Seuls les membres du Club peuvent ajouter un commentaire.