Les dossiers 1090/40

Lazy Bag 2

Après 12 années de bons et loyaux services, le lazy bag fabriqué en 2004 présentait des signes de vieillissement. Bien que toujours fonctionnel et très pratique, il a passé aux UVs et a quelques points d'usure. La nouvelle garde robe de Boisbarbu étant maintenant gris clair, c'est une motivation supplémentaire pour fabriquer un nouveau lazy bag qui soit assorti.

Fort de l'expérience du précédent, j'apporte quelques améliorations, dont voici les principales:

  • Un dralon de première qualité: le Sunbrella, Gris Silver
  • Le système de blocage des joncs,
  • Une ralingue allant jusqu'à l'arrière de la bome,
  • 3 fenêtres pour les bosses de ris,
  • Un nouveau sytème de tension du lazy bag

La conception

Prises de mesure sur le bateau, et conception des améliorations en fonction des points d'usure et de l'utilisation quotidienne.

Les plans sont fait sur Sketchup, ce qui permet non seulement d'avoir un plan propre et précis, mais qui oblige à aborder tous les détails, et permet aussi de prendre des mesures indispensables à la coupe du tissu, comme d'optimiser la disposition des coupons afin de limiter la longueur du Sunbrella à commander.

lazybag05rs

lazybag04rs

Fournitures

Dans ma recherche de fournisseurs pour le Sunbrella, qui représente la grosse partie du budget, je découvre que les prix peuvent aller du simple au double. Mon choix se porte sur e-sailmaker (affilié à la Voilerie granvillaise) vendant le Sunbrella à 25,90€ le mètre. A savoir que les laize de Sunbrella sont en 152cm de large. J'en commande 6m de long. Même si le site de e-sailmaker n'est pas toujours très détaillé, l'accueil téléphonique est excellent.

  • 6 m de tissu Sunbrella en 152cm de large
  • Une bobine de fil polyester Dabond gris, UV, 3/30
  • 2 joncs de 363cm en 12mm
  • Fermeture éclair 5m
  • Sangle grise en 25mm
  • Sangle large de 40mm
  • Clips plastiques en 25mm
  • Ruban adhésif double face pour tissu

Découpe du tissu

Le plan de découpe doit inclure un ourlet de 20mm tout autour. On trace au crayon les coupons en reportant les mesure du plan. Sketchup à l'avantage de donner les mesures tout au long de la courbure du haut du lazy bag.

IMG 8783rsIMG 8784rs

Traçage au crayon de tous les éléments, avant de commencer la couture, sur un tissu bien à plat.

IMG 8785rsIMG 8786rs

Mesures du plan et comparaison avec l'ancien lazy bag sont complémentaires.

IMG 8787rs

Couture des sangles

Sangles 25mm cousues sur ourlet de 20mm, aux extrémités du lazy bag, là ou il n'y aura ni la fermeture éclair, ni la ralingue. La sangle apporte une rigidité au tissu, une protection contre le ragage et de bons points d'ancrage pour les sangles auxiliaires.

IMG 8788rsIMG 8847rs

Goussets de joncs

Les fenêtres de jonc vont permettre aux lazy jacks de saisir directement les joncs et d'éviter ainsi toute déchirure du tissu, en concentrant toute la tension sur les joncs. Pour être précise, la découpe des fenêtres peut se faire à la Dremel, ou éventuellement à la panne chaude du fer à souder. Taille des fenêtres: 2x4cm donc plus petites que celles de l'ancien lazy bag. Ayant prévu 4 lazy jacks sur chaque bord, je fais 4 fenêtres espacées de 85cm sur chaque face. Pour un voilier de cette taille, 3 lazy jacks peuvent suffire.

IMG 8789rsIMG 8791rsIMG 7596rs

Renfort de la fenêtre avec 4 sangles. Positionner les bouts de sangle avec du double face pour tissu, facilite grandement la couture.

IMG 8807rsIMG 8808rs

Les goussets sont découpés dans le même dralon et repassés aux ourlets pour faciliter la couture. Largeur du gousset avant ourlet: 90mm et 50mm une fois cousu.

IMG 8792rsIMG 8793rsIMG 8794rs

Un bout de sangle large cousu en bout de gousset, en plus d'une couche supplémentaire de dralon, là ou le gousset se replie, est un renfort efficace contre le poinçonnage du jonc en fibre de verre.

IMG 8795rsIMG 8796rs

Avant de coudre le gousset sur l'arrière du lazy bag, là ou l'extrémité du jonc va venir s'appuyer, je place un renfort en dralon et un en sangle large. C'est par expérience que je renforce autant, car c'était un point de fragilité de mon ancien lazy bag.

IMG 8802rsIMG 8803rs

Fixation du gousset à l'arrière du lazy bag.

IMG 8805rsIMG 8806rs

Puis couture complète du gousset, jusqu'à l'avant du lazy bag.

IMG 8812rsIMG 8804rs

De l'autre côté, à l'avant du lazy bag, là ou s'enfilera le jonc, il faut prévoir un blocage et un arrêt du jonc. Je prépare une butée en sangle, qui se fixera au lazy bag par du velcro.

IMG 8816rsIMG 8817rsIMG 8818rsIMG 8825rsIMG 8826rsIMG 8827rs

Fenêtres de bosses de ris

Là ou mon ancien lazy bag voyait passer les bosses de ris par l'intérieur du lazy bag, je prévois ici 3 fenêtres pour laisser passer les bosses de ris, vers les cadènes sous la bome. Fenêtres de 16x2cm, renforcées par de la sangle, collée au double face pour faciliter la couture. La sangle protégeant du ragage, elle est extérieure dans la partie basse, et intérieure au lazy bag dans les parties hautes et latérales. Le positionnement de ces 3 fenêtres se fait sur les marques prises sur l'ancien lazy bag, gréé, au niveau des 3 cadènes de bome. Sur Boisbarbu, les 3 cadènes de ris sont rivetées à 51cm, 80cm et 114cm du bout de la bome.

IMG 8809rsIMG 8810rsIMG 8811rs

Marquage

Le marquage du nom du bateau se fait à l'encre acrylique pour tissu, opaque, noir. Les lettres, imprimées puis découpées dans du carton, vont servir de gabarit pour les détourer au crayon sur le tissu. Quelques essais d'esthétique me font choisir des lettres de 16cm de haut, réparties sur 1,80m. Seulement 20ml de peinture acrylique suffisent pour le marquage sur les 2 faces du lazy bag.

IMG 8836rsIMG 8835rsIMG 8838rsIMG 8837rs

Fermeture éclair

Elle de type séparable, de marque YKK avec tirette en plastique, et d'une largeur de chaine de 10mm. Commandée aussi chez e-Sailmaker pour une longueur de 5m. On la coud à partir de l'arrière du lazy bag, jusqu'à l'avant. On la coupe en fin de couture (à environ 4,25m), après en avoir renforcé l'extrimité afin d'empêcher la glissière de s'échapper par la sortie. La difficulté ici, est de coudre les 2 parties de la fermeture éclair sur les faces bâbord et tribord du lazy bag, sans avoir un décalage de 10 à 20cm entre les 2 coutures. J'ai essaiyé de bâtir avec des épingles, mais ça n'a rien solutionné. Il vaudrait mieux utiliser l'autocollant double face.

IMG 8828rsIMG 8829rs

La couture est placée de telle manière que les lèvres supérieures du lazy bag protègent la fermeture éclair des UVs.

IMG 8830rsIMG 8831rsIMG 8832rs

Rabants

Afin d'étouffer la grand voile lors d'une arrivée de port, quand on n'a pas encore eu le temps de fermer le lazy bag, je fixe 2 sangles, à 90cm de l'avant de la bome, puis à 1,80m. Coinceurs sur bâbrod, sangle sur tribord, voilà qui va faciliter un rabantage rapide de la GV.

IMG 8839rsIMG 8849rs

Tension arrière du lazy bag

Pour empêcher le lazy bag d'avancer sur la bome pendant la navigation, on accrochera ces 2 sangles-corchets, à l'arrière de la bome. Ces 2 petites sangles sont réglables en longueur. 

IMG 8841rsIMG 8842rs

Voici ou se placeront les 2 crochets plastique

IMG 7785rs

La ralingue

Etant équipé d'une grand voile à bordure libre, le lazy bag peut être ralingué dans la bome. La ralingue est fabriquée avec une drisse de diamètre 12mm enfermée dans une bande de dacron de 10cm de large. J'utilise pour ça le dacron d'une ancienne voile mise au rebut. Pour bien serrer la drisse dans le dacron, je fixe une cale sur la table de couture. 

IMG 8843rsIMG 8844rs

La couture de la ralingue entre les 2 faces du lazy bag est aussi un travail dificile pour garder les 2 faces l'une en face de l'autre jusqu'au bout. Si vous connaissez une méthode, je suis preneur !

IMG 8845rsIMG 8846rs

L'avant du lazy bag sera lui bloqué par un noeud dans la ralingue qui l'interdira de glisser vers l'arrière.

IMG 8848rs

Le résultat

lazybag2b360lazybag2360

Gérard, sur Boisbarbu.

 

 

Pour la ralingue de mon lazybag, j'ai utilisé un jonc de bache disponible chez les fabriquants de store :

 

jonc de ralingue d 7.5 mm double jupe 20 mm soud 10 mm ralingue dj

J'ai cousu les 2 flancs du lazy bag à l'intérieur pour protéger le tissu du raguage sur la bôme.

 

Eric, sur Blueeyes

Commentaires  

#1 Gerard Mennetrier MB 30-06-2016 19:40
Retour d'expérience:
- la butée en sangle pour bloquer les joncs, n'est pas une réussite. Les velcros se défont et la pièce en sangle tombe parfois sur le pont et éventuellement à l'eau. Je l'ai assurée par une petite sangle. Mais il vaudrait mieux trouver un autre système pour tenir le jonc à cet endroit.
- Il faut ajouter une couture à l'arrière de la ralingue, au travers du cordage, si on ne veut pas voir la ralingue glisser dans son gousset quand on tire le lazy bag vers l'arrière de la bome.

Seuls les adhérents peuvent ajouter un commentaire.