Les dossiers 1090/40

Echangeur refroidissement

Le moteur doit faire l'objet de toute notre attention.

Son circuit de refroidissement est crucial pour la longévité du moteur.

Entretien annuel

En fin de saison, je rince le circuit d'eau de mer à l'eau douce, puis le remplis de liquide de refroidissement pour le protéger de la corrosion et du gel.

Le rinçage à l'eau douce se fait en pompant l'eau douce d'un seau, alimenté par le tuyau d'arrosage qui est connecté au robinet du port.

IMG 7945IMG 8582

Une vanne sur le tuyau d'arrivée d'eau de mer, permet de brancher rapidement le petit tuyau vert qui aspire l'eau du seau. Le robinet Kingston est alors fermé pendant cette opération.

Après 20 minutes de ce rinçage, j'arrête l'arrivée d'eau douce provenant du tuyau d'arrosage, et attends que le seau se vide.

Je verse alors 5 litres de liquide de refroidissement dans le seau. Une fois le liquide presque totalement aspiré, je stoppe le moteur et ferme la vanne du tuyau vert. Le liquide reste alors la partie eau de mer de l'échangeur et protège le circuit pendant l'hiver. Hivernant depuis quelques années sur la Vilaine, la remontée de la rivière au moteur permet le rinçage à l'eau douce sans effort. Je n'ai plus qu'à effectuer la phase remplissage de liquide de refroidissement avant l'hiver.

L'étiquette sur l'échangeur précise de:

- Remplacer l'eau de refroidissement toutes les 1000 heures ou tous les 3 mois

- Nettoyer l'échangeur quand l'eau atteint une température de 90°C

- Mélanger à l'eau une solution antirouille et antigel en hiver

Je préconise une méthode différente:

- Ne pas mettre d'eau mais uniquement un liquide de refroidissement, qui est antigel et surtout anticorrosion et qui a de meilleures qualités d'échange thermique

- Remplacer le liquide de refroidissement tous les 3 ans

- Laver le circuit tous les 2000 heures

- Réviser l'échangeur tous les 3000 heures

Lavage du circuit secondaire

Après 2500 heures de fonctionnement, j'ai effectué un lavage du circuit secondaire (celui qui contient du liquide de refroidissement), pour le débarrasser de ses boues et de son tartre. Suivant les conseils du bouquin de Jean-Luc Pallas, j'ai fait ce lavage avec de la lessive St Marc (qui a l'avantage de ne pas mousser), que je fais circuler en continu dans le circuit secondaire du moteur.

 IMG 7942

Le circuit secondaire a été vidangé de son liquide de refroidissement, dans le bac plastique sous le moteur. J'évacue le contenu du bac vers le seau, à l'aide d'une petite pompe de cale portative.

Le circuit secondaire est alors rempli d'une solution de lessive St Marc, par le bouchon de remplissage sur le bloc moteur.

Pendant que le moteur tourne, le circuit primaire, est alimenté par le seau, lui même alimenté par le tuyau d'arrosage.

Après 10 minutes de lavage, je vidange à nouveau le circuit secondaire: la lessive St Marc sort très brune et sale.

Je renouvelle l'opération 4 fois, jusqu'à ce que la lessive ressorte claire. On peut alors rincer 2 ou 3 fois le circuit secondaire à l'eau douce pour éliminer toute trace de lessive, et remplir à nouveau de liquide de refroidissement.  Ouf, c'est un peu laborieux.

Volvo préconise un nettoyage avec de l'acide oxalyque. A voir leur notice ici.

Révision de l'échangeur de refroidissement

Le joint de coude refroidissement a souffert: une fuite d'eau de mer oxyde l'environnement immédiat. Idem pour le joint du bouchon de remplissage. Ces signes de vieillissement m'incitent à réviser l'échangeur.

IMG 6789IMG 9250

Purger le circuit primaire, et le circuit secondaire de son liquide de refroidissement: bouton de purge entre pompe et filtre carburant.

IMG 9248IMG 9249

Il faut d'abord désolidariser le coude de refroidissement, la pompe à carburant et le filtre carburant, ainsi que quelques durites, avant de déposer l'échangeur fixé au moteur par 6 longues vis de 12. En profiter pour déposer le coude refroidi et le nettoyer copieusement. 

IMG 6800IMG 9266

IMG 9268IMG 9262

L'échangeur est déposé, à l'envers sur cette photo, avec ses 2 durites. J'en profite pour déposer aussi la pompe à eau de mer.

IMG 9264

Sur l'établi, démontage des coquilles de part et d'autre de l'échangeur, afin d'extraire le faisceau de refroidissement. Attention, c'est fragile. J'ai démarré l'extraction avec un maillet pour le décoller. Il sort ensuite très facilement.

Je suis agréablement surpris par l'état d'assez bonne propreté du faisceau et de l'intérieur de l'échangeur. Sans doute une conséquence de mon rinçage annuel, de l'hivernage noyé dans du liquide de refroidissement, et du lavage du circuit secondaire à la lessive St Marc. Voilà un moteur qui était bien refroidi.

IMG 9341IMG 9342

IMG 9345IMG 9480

Nettoyage du faisceau à la lessive, en le brossant, puis en purgeant/grattant chaque tubulure avec une tige filetée, puis en le trempant dans une solution d'acide acétique. Il sera comme neuf !

Même traitement pour le corps de l'échangeur.

IMG 9347IMG 9478

Les références des joints à remplacer, pour une centaine d'Euros.

echangeurpartsrs

Vérification de l'ouverture du thermostat à 71°C, conformément au nombre gravé dessus, et contrairement à ce que laisse entendre la documentation technique qui n'est pas claire sur ce sujet.

IMG 9662IMG 9663

Après 20 ans et 2500 heures, mon thermostat fonctionne parfaitement, sans s'être déréglé. 

Il ne reste plus qu'à tout ré assembler, après avoir bien nettoyé, poncé les portées et ajusté les joints légérement enduits de graisse silicone. Attention d'enfiler le faisceau dans le bon sens: le côté du faisceau qui a 2 orifices et vers l'avant de l'échangeur. Par contre il y a un ergot détrompeur sur chaque coquille qui positionne le faisceau en rotation (indiqué en rouge sur une photo plus haut). Le positionnement des coquilles dans les ergots n'est pas forcément évident, il faut procéder à petits pas, de chaque côté du faisceau.

Repérage pour la remise en place du faisceau dans le bon sens, et les joints neufs.

IMG 9344IMG 9661

Le coude laiton de sortie d'eau de mer, est emboité dans la calotte arrière ou il est sécurisé par une vis latérale en laiton. Il sera nécessaire de remplacer le joint torique qui assure son étanchéité.

IMG 9251IMG 9919

Degraissage / nettoyage à l'essence de nettoyage, puis une ou deux couches de peinture Moteur en bombe, résistant à 150°C, pour lui redonner une belle allure et voilà notre échangeur prêt à être remonté sur le moteur.

IMG 9723IMG 9719

Le remontage

Le remontage de l'échangeur se fait sans difficultés, mais avec un bon nombre d'opérations qu'il vaut mieux réaliser dans le bon ordre :

  • Nettoyer les portées des joints de l'échangeur, et les poncer. Voici une image du v ieux joint échangeur-bloc cylindre.

IMG 0655

  • Remettre en place l'échangeur. Vu son poids, je n'ai pas pu le réintroduire par la trappe tribord, et l'ai donc présenté dans ses sangles par le haut, dans la cabine arrière.

IMG 0649IMG 0651

  • Revisser modérément les 4 longues vis et l'écrou arrière ; l'écrou avant inférieur tiendra le collier du tuyau carburant venant du filtre carburant et allant à la pompe injection.
  • Re fixer le filtre à carburant.
  • Re poser le tuyau carburant entre filtre à carburant et pompe injection et fixer son collier à l'écrou avant de l'échangeur. On ne sert pas les raccords du tuyau, avant de faire la purge du circuit carburant.
  • Revisser le coude de refroidissement avec son nouveau joint et ses 4 vis.
  • Rebrancher le tuyau de sortie d'échangeur (raccord pivotant, arrière supérieur).

IMG 0653IMG 0656

  • Re fixer le gros tuyau cannelé bleu d'évacuation d'air, avec 2 colliers qui entourent également les tuyaux de sortie d'eau de mer de l'échangeur.
  • Rebrancher le tuyau d'arrivée du vase à expansion.
  • Rebrancher la durite avant, vers le thermostat et remplacer le joint du thermostat. On en profite pour tester le thermostat dans l'eau chaude.

IMG 0654

  • Rebrancher le câble d'accélérateur et fixer la patte sur l'échangeur.
  • Rebrancher la longue durite entrer pompe à eau de mer et l'échangeur..
  • Rebrancher la durite entre échangeur et pompe à eau douce.
  • Remplir l'échangeur de liquide de refroidissement.
  • Ré ouvrir l'arrivée gasoil et purger le circuit de carburant.

IMG 0657IMG 0652

  • Procéder aux essais.

Bon courage,

Gérard.

 

Seuls les adhérents peuvent ajouter un commentaire.