Les dossiers 1090/40

Portique bon marché

Portique Arrière bon marché support de panneaux solaires

Nous avons tous eu à un moment ou un autre l’envie de munir nos bateaux de portique à l’arrière et beaucoup ont reculé comme moi devant le prix (entre 2 500 et 5 000 euros) suivant la solution retenue : portique adaptable ou fabriqué sur mesure. J’ai donc contourné le problème. Voulant assurer mon autonomie électrique par deux panneaux solaires de 100 W, il me fallait un portique support pour qu’ils soient le mieux exposés possible et que ce portique ne soit pas cher.

Coût du portique en dehors de l’huile de coude et du temps passé :

Roll Bar : 249,90 euros, la facture
Tubes rallonges : 89,14 euros
Platines d’adaptation : 37,66 euros, la facture
4 Cadènes de fixation : 24,00 euros
Total : 400,70 euros

Voici la solution que j’ai adoptée et mise en place à partir d’un Roll Bar extensible acheté sur Orange Marine à 249,90 euros en période de promotion. Attention il y a deux largeurs possibles, bien prendre la maxi 240 cm.

Achat du Roll Bar

rollbar

rollbar2

Il faut maintenant l’adapter sur le bateau . Le mien étant un Feeling 1090, le portique (Roll Bar) de 240 cm de large ne l’est pas assez pour être fixé directement sur le balcon arrière. De plus, les deux pieds de ce Roll Bar sont parallèles, ce qui n’est pas le cas des balcons arrières. Il y a donc deux opérations à faire : rallonger le tube supérieur qui permet le réglage de la largeur, et faire deux platines d’adaptation pour rattraper l’angle des balcons.

Rallonge des tubes d’extension :

Il faut se procurer des tubes inox du bon diamètre ( environ 31,8 mm), diamètre que l’on ne trouve pas en France car ce Roll Bar est un produit manufacturé fabriqué en Chine (ceci explique sans doute le prix). Je les ai trouvés sur un site Anglais via eBay : 316 Marine Tube En Acier Inoxydable MIROIR POLI CHOISIR UNE LONGUEUR | eBay. J’ai donc commandé deux longueurs d’un mètre pour avoir quatre morceaux de 50 cm, ceci pour avoir une longueur de recouvrement dans la coulisse suffisante. Après il vous faut faire souder ces quatre rallonges. Ces soudures ont été faites sans métal d’apport pour éviter d’avoir potentiellement une oxydation du métal d’apport.

img3

Réalisation des platines d’adaptation :

il faut acheter de la tôle inox A4, chez John Steel par exemple où vous pouvez acheter de la tôle à la découpe dans la qualité que vous souhaitez et pour pas trop cher. Inox 316L brut marin brillant et filmé - Taille : 260mm X 190mm, Ep : 3 mm.
Plan de découpe des deux platines

img4

Une fois les deux platines découpées, il ne reste plus qu’à faire quelques trous pour assembler tout cela : les platines du Roll Bar avec les platines d’adaptation et pour les cadènes qui permettront d’assembler ces platines sur le balcon. Petit conseil : j’avais pris des cadènes de 25 (diamètre du tube du balcon arrière), il vaut mieux prendre des cadènes de 30 qui seront plus solides.

img5img6

Cotes percements platines du Roll Bar: voir le mètre sur la platine.

img7img8

Platines bâbord et tribord après percements prêtes à être montées, puis celle de bâbord montée qui mérite d’avoir des angles adoucis sur l’extérieur

img9

Le portique une fois monté qui passe bien derrière le pataras et passe au dessus des tubes du Bimini qui est ici replié. Il ne me reste plus qu’à fixer les panneaux solaires et les connecter au régulateur. Cette adaptation me paraît assez rigide bien que fixée sur le tube supérieur du balcon arrière. Il reste la possibilité de l’haubaner vers l’avant comme le font certains fabricants. Attention ce portique est destiné à la pose d’accessoires, il ne peut, à mon avis, supporter le poids et le fardage d’une annexe.

Bonnes bricoles

Didier, de Toté Niho

Seuls les membres du Club peuvent ajouter un commentaire.