Les dossiers 1090/40

Abouter 2 joncs fibre de verre

Pour la confection de mon nouveau lazy bag, j'avais besoin de joncs plus longs que les anciens. J'ai donc décidé de rallonger les anciens, en aboutant (mettre bout à bout) un petit jonc à l'ancien.

Ce sont des joncs de 12mm de diamètre, mais la même technique s'appliquerait à des joncs de 10 ou de 14. C'est aussi par cette méthode que je répare mes batons carbone de ski de fond.

Délimiter la zone de travail (la zone ou la résine sera étalée) par 2 morceaux de ruban adhésif, puis poncer la partie des joncs qui sera enduite de résine.

IMG 8739IMG 8740

Il est facile de fabriquer un support en découpant dans une planche un U permettant de stratifier autour de la zone de travail.

IMG 8741IMG 8742

Le tissu carbone sergé que j'utilise pour une réparation de cadre de vélo, est ici remplacé avantageusement par de la gaine 45° carbone HR en 15mm de diamètre, commandée chez Sicomin. En effet, une gaine déjà tissée et fermée aura une mise en oeuvre et une finition bien meilleures qu'un tissu à découper et enrouler manuellement. A noter qu'un diamètre de 15mm convient pour des joncs de 8 à 16mm de diamètre, car la gaine peut facilement être étirée ou regroupée pour s'adapter au diamètre du jonc.

IMG 8743IMG 8744

Ce travail nécessite environ 6 grammes de résine époxy (résine + durcisseur). Pour une si petite quantité, il n'est pas question d'utiliser la balance de précision de ménage (sensibilité: 1 g), mais de mesurer en volumes avec des seringues ou pipettes.

IMG 8755b rsIMG 8756 rs

Enduire de résine époxy les 2 extrémités de joncs, puis faire glisser le morceau de gaine quand il est rétracté, l'étirer pour qu'il colle aux joncs et faire remonter la résine au travers des fibres carbone.

IMG 8745IMG 8748

Enfiler par dessus la première gaine le deuxième morceau de gaine (le plus long) alors qu'il est rétracté pour avoir un large diamètre afin de ne pas perturber la première gaine. On peut éviter cette opération délicate en attendant que le morceau de gaine soit polymérisé et donc plus facile à recouvrir. Mais ça prends beaucoup plus de temps. Puis une fois la deuxième gaine imprégnée de résine époxy, on l'étire et enroule un ruban de tissu d'arrachage de 20mm de large qu'on aura préalablement fixé par un ruban adhésif.

IMG 8747IMG 8749

Enrouler le tissu d'arrachage pour qu'il serre la stratification et fasse transpirer l'excès de résine. Coller aussi l'extrémité du ruban de tissu d'arrachage par un ruban adhésif.

IMG 8750IMG 8751

Laisser polymériser la résine jusque ce qu'elle soit très dure. Le temps dépend évidemment de la température. 
Dans tous les cas, attendre 24 heures pour que la résine soit très dure, avant de retirer le tissu d'arrachage.

IMG 8753IMG 8754

Les 2 joncs sont alors aboutés assez solidement. Pour améliorer encore la résistance mécanique de cette stratification, on la fait cuire pendant 4 heures à 80°. Cette partie manchonnée aura un diamètre de 13mm (au lieu de 12mm pour le jonc).

Voilà qui est fait: un jonc plus long, aussi solide et rigide que le jonc original. Une finition peut être réalisée avec une fine couche de résine époxy, puis une peinture blanche polyuréthane.

Gérard, sur Boisbarbu.

 

 

 

Seuls les adhérents peuvent ajouter un commentaire.