Dossiers 1090/1040

Dossiers autres modèles

Le volvo

Réparation de  l’inverseur du VOLVO 2003, MS2B

  inverseur doccasion MS2B bâbord

La panne est caractéristique comme indiquée dans les autres articles sur notre site. Elle ne prévient pas,  par un bruit ou par une perte de puissance ou même un patinage (un peu comme un embrayage de voiture qui ne donnerait pas de puissance  aux roues  malgré l'absence d'appui  de la pédale). 

La panne est claire, au sens où elle est brutale, sans signe avant coureur. 

Elle se caractérise par une perte  totale de motricité avant  et arrière. On pourrait croire avoir perdu l'hélice  où une rupture de l'arbre d'hélice. On peut entendre dans les premières secondes de perte de propulsion, un bruit de dents qui frottent. Il n’y a aucune perte ou hausse du nombre de tours minutes du moteur, où si peu que c’est à peine perceptible.

Les dents de l’engrenage de votre inverseur viennent de lâcher, usées dit-on entre 1.000h et 4.000 h. 

Pour moi c’était à 2.200 h pour être précis. 

inverseur doccasion MS2B face

inverseur occasion denture

Un précédent article vous indiquait que la réparation n’était pas possible suite à la panne du MS2B sauf un bricolage où la chance d’une pièce retrouvée au fond d’un atelier concessionnaire, voire d’une bonne affaire sur le bon coin. 

Ne faites pas comme moi, n’achetez pas un inverseur comme cela, j’ai eu droit à une deuxième panne identique à n+10 h de marche et tout cela en plein Atlantique....

La panne est parfaitement réparable moyennant  à la fois la réalisation d’une pièce en remplacement de la  flasque de transmission en bout d'arbre moteur et l’usinage de l’arbre  d'entrée de l'inverseur, par une entreprise sérieuse. 

Il faut compter 2 h 30 pour le démontage, car vous pouvez le faire.

J'invite à prendre des photos de chaque phase de démontage, pour avoir des  repères, à mettre les  boulons dans des petites boites  différentes (les plus méticuleux numéroteront les boites...)

Il faut évidemment  dégager complètement le compartiment moteur pour accéder par les deux cabines arrières, le principal s'effectuant cependant côté bâbord.

Je vous invite à visiter ce site de  Volvo  en accès libre, qui est un éclaté et présente les pièces détachées et permet  aussi la commande des  pièces détachées : 

https://www.marinepartseurope.com/fr/volvo-penta-vueeclatee-7726000-44-11744.aspx 

C'est la pièce 8  référencée 873095 qui est usée.

Le démontage n’est pas compliqué, il faut : 

  • une bonne caisse à outils bien complète avec clefs à cliquets, à œil,  à douille avec rallonges, pour le remontage une clef à déclenchement (pour régler le couple de serrage)  pinces à becs longs, tournevis et du sérieux.
  • Des petites boites pour ranger les boulons,  les colliers les joints, les rondelles.
  • Chiffons, 
  • boite et bidon pour récupérer l'huile de l'inverseur (0,8l).

 

« Désaccouplage » de l'inverseur :

 L’inverseur est refroidi, et la première opération  va donc consister à débrancher les deux pipes d’eau (pensez qu’il  vous faudra commander 2 joints à lèvres, nommés chez Volvo bagues d'étanchéité n° 418445 vendues  par 2). voir la page en accès libre toujours de Volvo parts avec le lien suivant : https://www.marinepartseurope.com/fr/volvo-penta-vueeclatee-7726000-44-11735.aspx 

 Ensuite, marquez avec un scotch ou un stylo indélébile sur le câble de l'inverseur le point où il est fixé sur l'arrière de l'inverseur, puis débranchez la commande de l’inverseur. Attention, il y a une toute petite goupille, et une petite rondelle...

Puis désaccouplez l’arbre d’hélice qui est fixé par 4 boulons freinés. On enlève les freins en introduisant un tournevis droit entre la tête de boulon et le frein, puis on le rabat à l'horizontal. Opération méticuleuse pour ne pas casser les  freins.

Poussez ensuite l'arbre  d'hélice le plus à l'arrière possible, jusqu'au joint.

Pour déposer l’inverseur, il faut ensuite, démonter la durite d’échappement côté tribord et ce pour disposer d’une place suffisante pour travailler. Il y a là  2 ou 4 colliers d'étanchéité, cela permet aussi de jeter un œil sur l'état de la pipe d'échappement. 

Vous y êtes, 6 gros boulons de 17 permettent le désaccouplement de l’inverseur d'avec la cloche. Ils se démontent facilement, et leur position n'est pas une difficulté. 

Ensuite, il suffit ensuite de tirer de 2 cm vers l’arrière et l'inverseur est à vous.

A ce stade, je conseille vivement d’ôter la tirette de jauge à huile et de tourner gentiment l’ensemble de l’inverseur pour vider les 0,8l d’huile dans un récipient. C’est mieux pour éviter d’en coller partout.

Ensuite, armez vous de patience pour sortir l’inverseur, il fait environ 16 kg et doit être tourné pour passer entre et sous la cloison côté babord. Ce n’est pas facile. Il faut avoir ôté la jauge à huile qui fait gagner de la place....

 

 Etape suivante : démonter la flasque d’entrainement 

 Il vous faut maintenant ôter la flasque qui est une pièce ronde qui accouple l'inverseur au moteur.

 Il y a 8 boulons qui s’en vont à la clef de 17 à pipe en ayant eu soin de bloquer l’arbre moteur par l’avant :

  • mettre la brimbale dans son encoche et bloquer une clef à pipe coudée  à long manche en bout d’arbre. Celle-ci va venir en butée sur la brimbale, et éviter  d'avoir le moteur qui ne fasse un quart de  tour en accompagnant votre démontage.  Ce n'est pas facile, mais les boulons ne sont pas serrés à mort.
  • vous récupérez alors la flasque qu’il va falloir remplacer par une pièce neuve  usinée.

A ce stade  évidemment il convient de  vérifier que la panne  provient de l'usure de l'axe et des encoches sur la flasque : si vous placez la flasque sur l'axe, elle tourne sur l’axe de l’inverseur et n’accroche plus les petites dents....

C'est tout pour le démontage, avant de finir, replacer la  durite d'échappement pour éviter que des vilaines vagues ne viennent charger par le tube d'échappement un peu d'eau. 

emplacement inverseur

Pour la  suite confiez le tout à MARINE TRANSMISSIONS. Il y a deux établissements L’un sur la façade Atlantique à Saint Herblain (près de Nantes au 21, Rue Jan Palach, Batiment C, 44800 SAINT HERBLAIN tel:  02.28.03.12.82. Leur mail est : marine-transmissions44@inverseur.fr , l’autre à Mandelieu.

Personnellement, j’ai apporté l’ensemble à Saint Herblain et ils sont  épatants.

Je ne fais pas de publicité mais vous invite à aller sur leur site qui vous montrera leur sérieux et la qualité de leur travail :  https://marine-transmissions.fr/ 

Ils procèdent alors au démontage de l’axe usé de l’inverseur et à son usinage pour transformer les petites dents usées par un carré qui viendra s’emboîter parfaitement dans une flasque entièrement usinée comme sur les photos.

inverseur refait faceinverseur refait dessus

Il faut environ un mois pour avoir un inverseur réparé.

Côté prix  je vous donne ceux appliqués en 2020 : 

  1. la réalisation de la flasque et de l’usinage de l’arbre d’inverseur avec le remplacement impératif des deux roulements de paliers et des joints, est d’environ 1.100 €. 
  2. Si vous voulez une vérification complète de l’ensemble de l’inverseur, ce sera près de 3.000€, car il faudra impérativement changer les roulements, les paliers mais aussi tous les joints.

Le remontage reprend les opérations dans le sens inverse et est plus long (un peu plus de 3h). Le rechargement en huile s'effectue en dernier et est à ne surtout pas oublier. De même, si vous avez un échangeur, il faudra évidemment compléter le niveau d'eau.

Enfin, il faudra régler l’embrayage en veillant à replacer le câble sur le trait ou au niveau du scotch que vous avez placé au démontage. 

Alain sur Posidonie.

 

Seuls les membres du Club peuvent ajouter un commentaire.