Dossiers 1090/1040

Dossiers autres modèles

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET :

Voile d'avant: un Inter .... 30 Jui 2016 18:07 #755

  • GERARD
  • Portrait de GERARD Auteur du sujet
  • Absent
  • Messages : 873
Bonjour,
voici une discussion qui a commencé par mail entre Philippe et Alain. Je vous laisse en profiter et apporter votre avis:

Philippe:
Karine et moi sommes les super heureux propriétaire d'un feeling 416( Aziyadé) basé au Bono , anciens maître voilier je suis à la table a dessins pour confectionner un voile type inter (33m2) avec un ris pour arriver à la taille d'un Solent( 23m2) endraillé sur l'étai largable !!!!
Sur toilé sous toilé????? Sur un dériveur dans les survente le bateau a tendance à glisser , mais pour le confort et dans une mer un peu formé un peu de puissance sur l'avant est toujours un atout...
Avez vous qq retour à ce sujet entre un génoa a 150% de 53 m2 et directement passer à 33m2 puis 23m2
J'ai vu sur un feeling. Basé à la trinité sur mer un feeling 416 équipé d'un Solent sur enrouleur avec un surface d 'à peine 20 m2 utilisé à partir de 15/17 kts établi avec 20/22 nœuds de vent app le propriétaire était ravi de la taille de sa voile .....
Vous l'aurez compris je suis un peu dans le flou et le temps presse car les grande vacances arrivent avec 7/8 semaines de navigation vers la Galice et le pays basque!!!!

Alain:
éternel problème du moteur principal du bateau que sont les voiles.
Pour ma part, j'ai sur mon 416 un génois 150% triradial en hydranet et il aime !!!!! Est associé au génois une GV elle aussi en hydranet biradiale full batenn avec 3 bosses de ris. De mémoire est sans vouloir me faire hacher, la surface totale de voilure au près voisine les 90 m².
A l'expérience des cyclades, le 416 est très raide à la toile essentiellement grâce à sa largeur du maître bau et je tiens toute la toile jusqu'à 25 nds de vent apparent. Bon, ces 25 nds de vent sont ceux affichés par l'anémomètre qu'on calibre toujours "à la louche" en comparant ce qu'il dit avec celui du bateau voisin. Je ne pense pas que ce soit exact mais on a ses repaires et on les conserve pour savoir quand réduire la toile.
J'ai aussi une trinquette sur étai largable (c'est plutôt un yankee vu la hauteur du point d'écoute) mais je ne sais jamais sur quel point d'amure du pont la prendre. Aussi bizarre que ça puisse paraître, j'ai un point d'accroche en avant de la baille à mouillage et un point d'accroche an arrière de cette même baille. La trinquette installée sur cet étai et quelque soit le point d'accroche demande au moins 30 nds de vent apparent pour que le bateau révèle sa puissance et qu'elle s'avère efficace. Je n'ai aucune idée de la surface de cette trinquette mais j'ai ses dimensions quelquepart.
Par conséquent, comme on est toujours à "faire avec" et rendre le bateau à l'aise dans la brise. 2 ris et la trinquette sur étai largable, le bateau avance bien avec au moins 35 nds de vent (toujours avec mon calibrage d'anémo). En dessous et selon l'allure, je garde bien plus de toile à l'avant quitte à naviguer avec 2 ris et tout le génois.
Il n’empêche que ma trinquette a "explosé" sous Folégandros avec une claque que j'estime être à plus de 60 nds de vent. C'était une Elvstrom sans doute tunisienne qui n'a pas tenu la vrai réalité du vrai vent malgré les arguments des commerciaux qui ne pensent qu'à faire du chiffre.
Puisque notre ami est maître voilier et que nous ne sommes que des plaisanciers munis d'une certaine expérience, je ne demande qu'à collaborer avec les faiseurs mais encore faut-il que nous ayons un langage commun.
Pour le fun, tel que le bateau est gréé, il est plutôt du genre toxique comme tous les feelings.

Philippe:
Merci pour vos lumières , la bougie de l'expérience ne sert qu'à celui qui la tiens....
En résumé je pense que ma première idée de faire une voile sur l'étai largable fixé derrière la baille a mouillage qui correspond à une voile qui ménage le génois 150%, avec la surface de l'inter 100% du J et avec un ris celle d'un foc 80% du J est une bonne approche .
Les architectes du bateau à l'origine avait dessiné cette configuration , sur l'étai , mais comme vous l'évoqué Alain il ne doit pas avoir beaucoup de différence sur un bateau de croisière ......( bien coupé et bien réglé cela fait toute la différence sur une bonne moyenne et le confort de l'équipage)
Le résultat fin de semaine prochaine et en photo pour alimenter le site .
Bonne navigation et au plaisir de vous voir sur l'eau .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1